Home > Zero Yen > Interviews > Interview : Taifu Comics/Ototo

Interview : Taifu Comics/Ototo

C’est lors de la récente convention Japan Expo Sud que nous avons pu rencontrer Guillaume Kapp, chargé de communication et de relations presse chez Taifu Comics/Ototo, voici donc le résumé de cette rencontre. Bonne lecture les poulets!

Zero Yen : Salut Guillaume ! Peux-tu te présenter à nos lecteurs ?

Guillaume Kapp : Bonjour, je m’appelle Guillaume Kapp. J’ai 25 ans. Je travaille pour les éditions Taifu Comics et Ototo en tant que chargé de communication et de relations presse depuis le mois d’août 2012. À la base j’ai un master en communication/marketing.

ZY : Si je me souviens bien, le premier titre paru chez Taifu Comics était Cobra dans la collection Convini ? Quel était l’intérêt de ce format ?

GK : C’est bien ça. Ça a été le premier titre de Taifu Comics. Ce format a été choisi car il permettait de faire une offre à un prix abordable pour l’époque. Une meilleure façon de découvrir ce titre culte.

ZY : Pourquoi avoir stoppé cette collection après seulement deux séries ?

GK : Nous avons pris cette décision car malheureusement « Convini » n’a pas rencontré un grand succès. De plus, c’était aussi une période compliquée pour nous. Certains choix ont dû être faits.

ZY : Vous avez ensuite commercialisé des titres plus « rétro » de Buichi Terasawa, Takeru et Kabuto. Prévoyez-vous de publier certaines œuvres encore inédites de l’ auteur ?

GK : Malheureusement non ! Les séries trop anciennes sont compliquées à vendre. Elles n’intéressent plus le grand public et sont limitées à un noyau de fans. D’ailleurs, ce n’est pas pour rien que certains éditeurs mettent leur collection « vintage » en pause…

ZY : Qu’en est-il de l’édition couleur de Cobra ? Avez-vous traduit la totalité des volumes ou reste-t-il encore quelques pépites ?

GK : Tout le matériel disponible a été édité chez nous. Nous n’avons d’ailleurs pas de nouvelles des prochaines sorties japonaises.

ZY : Avec le temps, Taifu Comics semble s’être spécialisé dans le Yuri, le Yaoi et le Hentai ? Pourquoi ce positionnement éditorial ?

GK : Effectivement ! Nous nous sommes aperçus qu’il y avait, à l’époque, une très forte demande pour ce genre de produits et qu’elle n’était pas satisfaite. Bien sûr, c’était un pari et certains n’y croyaient pas. Quand on fait un bilan aujourd’hui, nous ne regrettons en rien ce choix. Le Yaoi puis le Hentai et finalement le Yuri ont permis à Taifu de survivre et de se développer. Nous sommes, à ce jour, l’acteur principal sur ce segment et les lecteurs sont satisfaits de notre travail.

ZY : Peux-tu d’ailleurs expliquer ces différents genres à nos lecteurs ?

GK : Dans le Yaoi, l’intrigue est centrée autour d’une relation homosexuelle entre personnages masculins. Inversement pour le Yuri qui traite de romance entre femmes. Le Hentai quant à lui, est un terme qui désigne des mangas à caractère érotique ou pornographique. Nous avons d’ailleurs créé une nouvelle collection nommée « 100% Hentai – Sans Interdits » dont les deux premiers titres sortiront le 21 mars prochain. Il s’agit de How good was I ? de Yamatogawa et My Lovely Bitch de Amatake Akewo. D’autres titres sont prévus en avril et en mai. Comme son nom l’indique le tout sera non censuré !

ZY : En 2011, vous avez créé OTOTO. Quelle est la ligne éditoriale de ce label ?

GK : Avec la création de OTOTO, nous voulions nous recentrer un peu plus sur les genres plus grand public que sont le shônen, le shôjo et le seinen. En période de crise, il était devenu important pour nous de se diversifier.

Nous avions déjà dans le catalogue Taifu quelques Shônen et Shôjo tels que Big Bang Venus, Play !, Oh My God !, Kyoko et Merry Nightmare mais ceux-ci ne se vendaient pas très bien car ils étaient toujours associés au Yaoi. Les gens avaient visiblement un a priori sur nos titres.

Ototo a donc vu le jour pour résoudre cette problématique. Nous sommes ravis d’avoir pris cette décision. Ototo grandit au fur et à mesure et prend de plus en plus d’importance. Le label représente maintenant 30% de nos ventes.

ZY : On peut d’ailleurs trouver tous vos titres Taifu Comics et Ototo facilement sur Pointmanga. Peux-tu nous parler de ce nouveau site ?

GK : Pointmanga.com a été lancé le 14 février dernier. Cela fait 1 mois et je dois dire que nous sommes agréablement surpris de l’enthousiasme que ce site à provoquer. Tous les retours que nous avons sont positifs.

L’idée de créer un site de vente en ligne est née courant 2012. Nous voulions permettre aux personnes de ce procurer nos titres plus facilement. De plus, avec la crise et les difficultés rencontrées par les libraires, nous devions trouver une solution car en tant que « petit éditeur » nous ne bénéficions pas de la même visibilité que les grands du secteur tels que Kaze, Ki-oon, Kana, Glénat, etc. Dans ce genre de situation, il ne faut pas être attentif mais être réactif et prendre les devants. Grâce à notre site, vous pouvez d’ailleurs y retrouver des titres aujourd’hui disparus des rayonnages. Et nous espérons aussi rapidement développer une offre de goodies centrée sur le Yaoi.

ZY : Comment choisissez-vous les titres de votre catalogue ?

GK : Nos agents japonais nous envoient généralement une sélection de mangas. Nous pouvons aussi partir nous-mêmes à la recherche de perles rares. Pour cela nous lisons les magazines de prépublication et scrutons le web. Nous visitons également les librairies japonaises de la capitale. Mais plus que tout, nous sommes à l’écoute de notre public.

ZY : Quels sont vos best-sellers et vos coups de cœur ?

GK : Je dirais sans hésitation : Adekan et Spice & Wolf.

ZY : Que nous réserve Taifu et Ototo pour 2013 ?

GK : Pour Ototo, il n’y a pas encore de titres sûrs. Mais en juillet 2013 nous allons publier l’artbook d’Adekan (juillet 2013).

Concernant notre collection Yaoi, arriveront très bientôt Super Lovers (mai 2013), Love Stage (juillet 2013) et Saezuru Tori Wa Habatakanai (date à définir).

Que les fans de Yuri se rassurent Orange Lips débarquera en avril 2013 dans les bacs.

Notre label « 100% Hentai – Sans Interdits » commencera ce mois-ci avec How Good was I ? et My lovely bitch puis avec Ruri Ruri en avril et Witchcraft en mai.

ZY : Un dernier petit message ?

GK : Suivez l’actualité d’Ototo et Taifu des mois à venir ! Elle sera très riche et on vous promet plein de surprises !

A très bientôt !

 

 Interview réalisée par Sébastien Pastor

11 thoughts on “Interview : Taifu Comics/Ototo

  1. Hein!!!! on a édité le manga Cobra en France O_O je savais pas : / j’adore cette série je le regardais quand j’étais petite (me demande si mes parents en connaissaient le contenu ) d’où ma probable dépravation actuelle *joke*….bref ! Je sais pas si on la trouve encore, je vais voir ça dessuite.

    Merci pour cette interview Master ZYM, et puis longue vie à cet éditeur qui a su prendre des risques ^^

  2. De rien Yui chan! Tu trouveras certainement les « cobra » sur leur site de vente en ligne.
    Pour info avant l’édition convini, l’intégrale de la série a été publiée chez Dybex.
    N’oublie pas de faire tourner l’interview à Frey le romantique!

  3. Je l’en ai averti XD , puisque c’est le romantique du Yaoi il mérite d’ être au courant ^^
    Bon…par contre j arrive pas à acheter les 2 premiers coffrets (1 à 10) qui me renvoient sur un code introuvable de point manga T_T mais heureusement …. ils disent où je peux les acheter partout en France et aussi chez moi , j’irais demain chez Album ou BD Fugue \o

    Ouais j’aime raconter ma life vue que j ‘ai pas de compte FB :p

    1. Yui, regarde sur Amazon.fr en utilisant le petit moteur de recherche sur notre page d’accueil. Ça nous rapportera quelques (maigres) deniers et tu auras ton saint graal lol ^^

  4. *Arrive en trome* Me voilà, merci à Yui de m’avoir prévenu pour l’article « le romantique du ya… heu.. tout court est là xD

    Très bonne interview mon poto, on apprend pas mal de choses. Je dois avoir une série chez eux, il ne sortent malheureusement pas des choses qui m’intéressent en série (non je suis pas un gros fan de Yaoi lol). A la limite je préférerais à choisir me lancer dans le yuri car les histoire me semble plus sympa (bah quoi ? je préfère les filles mwa lol). Mais c’est à voir, en tout cas on apprend pleins de choses et ça c’est cool ^^

  5. Bonjour,

    Je tenais à remercier Sébastien pour cette sympathique Interview ^^.
    On m’a aussi signifié qu’il y avait une question pour les coffrets Cobra de la collection Convini !
    Donc … Pour le moment ils ne sont pas sur Pointmanga.com car il y en a très peu en stock … Je vais réfléchir dans le courant de la semaine prochaine à les rajouter !
    En attendant, Yui je t’invite à envoyer un mail au contact Pointmanga.com et je pourrais toujours te préparer un produit spécial qui sera mis sur Pointmanga.com pour l’occasion. J’ai vérifié et les coffrets que tu désires sont bien disponibles =).

    Pour Frey, nous ne publions pas que des Yaoi et Yuri ! ;)
    Ototo a été créé pour nos Seinen, Shonen et Shojo !
    Sinon, il y a aussi la nouvelle collection 100% Hentai – NON CENSURE dont les premiers titres sortiront Jeudi prochain ^^. (Disponibles en précommande sur Pointmanga.com ahah)

    Si vous avez d’autres questions n’hésitez pas !

    Cordialement,

    Guillaume Kapp

    1. Bonjour,

      je tenais à vous remercier pour cette réponse si rapide ^^.
      Puisque vous me le proposez je vais passer par la plateforme, je vais donc envoyer un mail comme vous me le recommandez.
      Je tiens à suivre l’ actualité Cobra dans le futur si elle existe ^^ Je vais m’inscrire à la newsletter pour connaitre votre catalogue de toute manière . J’ai vu que vous aviez Clannad :p

      J’ai une petite question… sur le catalogue il est mentionné qu’il y a une édition couleur de Cobra, existe t’il une véritable différence entre les tomes du coffret et cette « version » ?

      Je vous remercie encore pour votre réponse et votre travail , ce n’est pas évident de proposer des mangas « old school » dans un catalogue ^^

      Je remercie grandement Sebastien pour sa gentillesse et pour avoir répercuté ma demande aussi rapidement. J’apprends toujours des choses sur Zero Yen via les news et les interview, cela permet d’y voir plus clair dans ce que propose les maisons d’édition et de ne pas passer à coté des pépites.

  6. Merci pour vos réponses et ces précisions Guillaume, cela fait vraiment très diversifié en effet ^^

    Je surveillerais vos sorties de près, je viens de voir le site point manga d’ailleurs et je le trouve très agréable dans son interface c’est du très bon travail. Il faudra que je feuillettes vos sorties yuri à l’occasion par curiosité car c’est un genre que je connais peu. En tout cas ce qui fait plaisir c’est de voir un éditeur s’intéresser à ces type de mangas particuliers.

    1. OH MON DIEU, un éditeur te parle directement des sorties hentai comme si tu n’ étais pas assez perverti comme ça -_-
      Et en plus tu parles du Yuri au grand jour lol. Je savais que t’étais pervers mais ça me fait plaisir que tout le monde le sache maintenant :p
      Bonne aprèm Frey ….le romantique, mouahahaha !!!

      1. Rhooo, on ne peut plus rien dire sans être catalogué xD. Avoue que tu flairais le scoop dans les commentaires :p Je n’ai pas dit que j’achèterais du yuri mais que je feuilletterais juste pour voir ce que donne ce style que je ne connais pas. C’est une nuance qui a son importance quand même pour ma défense lol. Il va vraiment falloir que je fasse attention vu que tu es aux aguets ;p
        Et ouiiii je suis romantique ^^

  7. Merci à vous tous les poulets! Moi je suis curieux de lire du yuri. Vous allez vous dire c’est normal car Frey et moi sommes des romantiques! Mdr

    N’oubliez pas de passer aussi des commandes à l’aide de notre onglet Amazon.fr.

    Un bon week-end les amis

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*