Home > Featured > Live report : Haruka to Miyuki – 5th Anniversary SPECIAL – 02/09/2017 @ 日比谷野外大音楽堂

Live report : Haruka to Miyuki – 5th Anniversary SPECIAL – 02/09/2017 @ 日比谷野外大音楽堂

C’est le 2 septembre dernier que Haruka to Miyuki (ハルカトミユキ) ont tenu leur désormais traditionnel concert annuel au parc Hibiya à Tokyo. Compte-rendu.

Ce Yaon, comme l’appellent familièrement le groupe et les fans, était un peu spécial car il célébrait les 5 ans d’existence de la formation. Il clôturait ainsi la tournée anniversaire qui avait démarré au mois de février dernier.

Au menu, une setlist différente du début de l’année et quelques nouveautés sur scène. Le concert commence avec 世界 (Sekai) et DRAG & HUG et met tout de suite les points sur les i : cette soirée s’annonce électrique ! Deux titres qui bougent avec une interprétation impeccable et qui nous permettent de nous chauffer pour la suite.

Vient ensuite 伝言ゲーム (Dengon Game), extrait de leur premier album Cyanotype. Une chanson qui se fait plus rare sur scène mais que l’on prend toujours un grand plaisir à écouter. Vraiment un petit trésor de leur discographie.

C’est au tour de インスタントラブ (Instant Love) ! Je ne vous cache pas mon enthousiasme sur ce morceau qui est l’un de mes favoris de leur opus Tameiki no Danmen-zu (溜息の断面図). Il claque vraiment en live et on ne peut s’empêcher de danser sans s’en rendre compte ! Cette guitare funky est décidément de très bon goût !

Encore un titre tout récent avec Sunny, Cloudy. Superbe instrumentation sur scène, elle rend aussi bien que la version studio. Elle ne payait pas de mine au départ mais son bridge tout en émotion avec une Haruka au top vocalement fait mouche.

Avec Pain, la surprise était au rendez-vous la dernière fois : autant la version album peut paraître assez classique, autant jouée sur scène, elle dévoile une aura toute particulière. Je regrette encore de l’avoir sous-estimée !

Petit voyage dans le temps et vers une partie plus calme du concert avec ドライアイス (Dry Ice) et 絶望ごっこ (Zetsubou Gokko). Deux classiques du groupe mais qui donnent toujours autant de frissons. Les guitares sont particulièrement soignées en live sur ces deux compositions et c’est ce qui leur donne toute leur force.

Si vous ne connaissez pas 夏のうた (Natsu no Uta), on ne peut pas vous en vouloir. Il s’agit en effet d’une des (la ?) premières chansons de Haruka to Miyuki. Elle figurait sur leur premier CD de démo et n’a pas été rééditée, ni enregistrée depuis. C’est une ballade à la guitare acoustique qui a donc une saveur exquise sur scène, vu son histoire. Mais elle avait bien sa place ce soir-là car c’est avec elle que tout a commencé ou presque. Un instant fort en nostalgie.

On continue dans la douceur avec 宝物 (Takaramono) et 手紙 (Tegami). Cette dernière est un inédit et présentée en exclusivité lors de ce Yaon. C’est de nouveau une jolie ballade et son interprétation a été précédée par de la poésie récitée par Haruka dans un décor intimiste (lampes tamisées et petit tabouret). Comme indiqué précédemment, elle fera partie de la bande-originale du film Yurari.

Extraite de LOVELESS/ARTLESS, 夜明けの月 (Yoake no Tsuki) au son de la voix cristalline d’Haruka accélère un peu la cadence et assure la transition avant le plat de résistance ! Une preuve supplémentaire, comme si cela était nécessaire, que le groupe maîtrise aussi bien les chansons calmes que les titres plus rock.

Il est temps de se bouger un peu avec わらべうた (Warabe Uta) ! Celle qui ouvre l’album Tameiki no Danmen-zu (溜息の断面図) se retranscrit vraiment bien en live. Il manquait juste le jeu de la stéréo en fin de morceau (ma partie préférée !), bien que cela n’enlève en rien ses qualités. Un peu dommage mais difficile à reproduire en direct.

Pour 近眼のゾンビ (Kingan no Zombie), je vais vous demander une minute de silence. Car elle a été THE claque de la soirée ! Elle était déjà excellentissime sur l’album mais en concert, mamma mia ! Haruka qui chante avec un mégaphone (!), Miyuki qui joue de la guitare électrique (oui, vous avez bien lu !) et se roule sur le sol avec, tel un Elvis Presley du XXIe siècle ! Et le tout accompagné d’une basse et de guitares de folie. Je leur tire mon chapeau bien bas : bravo mesdemoiselles ! (oui, j’ai encore du mal à m’en remettre depuis…)

Après ce grand moment, avons-nous droit à un peu de répit ?! Que nenni ! On enchaîne avec le monstrueux 終わりの始まり (Owari no Hajimari). Présenté en avant-première lors de la tournée de février, le titre a depuis cumulé plus de 50000 vues sur YouTube. Sur scène, il fait jouer les mêmes atouts que Kingan no Zombie : de la bonne grosse basse qui tâche, des guitares qui fusent et une partie vocale tonitruante. Carton plein !

La suite est de nouveau une succession de morceaux bien rock à souhait : Stand Up, Baby, 振り出しに戻る (Furidashi ni Modoru), バットエンドの続きを (Bad End no Tsuzuki wo) et mon chouchou ニュートンの林檎 (Newton no Ringo) ! Rien à redire si ce n’est que le tout s’enchaîne à merveille et nous fait bien transpirer ! En effet, toutes ces chansons se vivent en direct avec danse et cris à la clef ! Du tout bon !

On termine la setlist officielle avec LIFE 2, la version alternative de LIFE avec des paroles inédites dont nous avions eu la primeur l’an dernier au même endroit. Toujours aussi subtile et envoûtante, elle arrive à point nommé pour ralentir et terminer le concert en beauté.

Mais ce n’est jamais vraiment fini sans un rappel en bonne et due forme ! Après quelques minutes d’applaudissements, Haruka et Miyuki reviennent alors sur scène pour deux ultimes interprétations : 種を蒔く人 (Tane wo Maku Hito) et le culte Vanilla. C’est donc avec grâce et délicatesse que se referme ce troisième Yaon qui est une nouvelle fois un succès pour notre duo tokyoïte !

Quelques petits regrets cependant : leur discographie s’allongeant, il faut faire des choix et c’est avec un petit pincement au cœur que l’on se rend compte que certaines chansons ont disparu des derniers concerts, comme les excellentes 青い夜更け (Aoi Yufuke), 見る前に踊れ (Miru Mare ni Odore) ou encore トーキョー・ユートピア (Tokyo Utopia), pour ne citer qu’elles. Et rappelons que ce concert clôturait la tournée 5th anniversary : il est donc normal que Haruka et Miyuki aient choisi une setlist éclectique pour représenter leur 5 ans de carrière.

Avant que les lumières ne s’éteignent définitivement pour ce soir-là, le groupe annonce les deux prochaines tournées (acoustique et avec leurs musiciens) et remercie chaleureusement leur public. Comme toujours, j’ai la chance de pouvoir échanger quelques mots avec elles en coulisses et les remercier à mon tour pour leur merveilleuse musique. Ce n’est qu’un au revoir… et encore bon 5e anniversaire les filles !

Setlist

1. 世界 (Sekai)
2. DRAG & HUG
3. 伝言ゲーム (Dengon Game)
4. インスタントラブ (Instant Love)
5. Sunny, Cloudy
6. Pain
7. ドライアイス (Dry Ice)
8. 絶望ごっこ (Zetsubou Gokko)
9. 夏のうた (Natsu no Uta)
10. 宝物 (Takaramono)
11. 手紙 (Tegami [inédit])
12. 夜明けの月 (Yoake no Tsuki)
13. わらべうた (Warabe Uta)
14. 近眼のゾンビ (Kingan no Zombie)
15. 終わりの始まり (Owari no Hajimari)
16. Stand Up, Baby
17. 振り出しに戻る (Furidashi ni Modoru)
18. バットエンドの続きを (Bad End no Tsuzuki wo)
19. ニュートンの林檎 (Newton no Ringo)
20. LIFE 2

Rappel :
21. 種を蒔く人 (Tane wo Maku Hito)
22. Vanilla

***********************************

Haruka to Miyuki sur Internet

Site officiel
Compte Twitter officiel / Haruka / Miyuki
Page Facebook officielle
Haruka to Miyuki sur Zero Yen

***********************************

Remerciements

Un très grand merci à Miyuki, Haruka, leur manager Miyuki et tout le staff, sans qui ce live report n’aurait pas été possible. Les photos live ont été gracieusement fournies par Sony Music Associated Records (crédit photographe : Kamiyama Yosuke).

A huge thank you to Miyuki, Haruka, their manager Miyuki and their staff for making this possible. Live pictures provided by Sony Music Associated Records (photos by Kamiyama Yosuke).

みんなさん、どうもありがとうございました!

***********************************

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*