Home > Featured > Live report : FAKY – « Unwrapped -Encore Edition- » @ Osaka MUSE (26/01/2018)

Live report : FAKY – « Unwrapped -Encore Edition- » @ Osaka MUSE (26/01/2018)

Après leur premier grand concert en octobre dernier, FAKY en a fait une mini tournée sous le nom de Unwrapped -Encore Edition- en ajoutant 2 dates début 2018 à Osaka et Fukuoka. Nous avons eu la chance de nous rendre au show d’Osaka dont voici le compte-rendu.

(An English version of this article is available here)

Ce concert s’est déroulé dans la salle Osaka MUSE. L’endroit est relativement petit (environ 200 personnes), situé dans le centre ville et s’est révélé être un lieu assez intime.

Étonnamment pour un concert au Japon, FAKY a accueilli plusieurs artistes en première partie : une troupe de jeunes danseurs locaux, deux groupes (ARCUS et FREAK) et deux danseuses (Jacuzzi). Cette première partie a duré environ 40 minutes et a été plaisante. Bien que chaque artiste était intéressant, nous avons préféré ARCUS car leur musique se rapprochait plus de celle de FAKY.

Puis, après une courte vidéo d’introduction, les FAKY sont arrivées sur scène ! À ce moment-là, nous étions très impatients car cela allait être notre premier vrai concert du groupe. Et elles l’ont lancé de la meilleure façon possible avec la chanson Surrender. C’était seulement le premier titre mais les conditions étaient déjà réunies pour une bonne soirée : un son fort et puissant, une chorégraphie stylée et de bien jolies voix ! Ces filles savent mettre l’ambiance, c’est certain.

La seconde chanson était Bad Things, extraite du mini-album Unwrapped. Elle a un peu ralenti le rythme et leurs mouvements se sont faits plus sensuels. Le public a bien répondu présent car tout le monde tapait dans ses mains pendant le refrain et le pont.

Avec Chase Me, nous avons droit à un flash-back au début des années 1990 ! Si vous connaissez la musique de cette décennie, vous remarquerez que Chase Me utilise un sample très connu de cette période. Toutefois, le titre arrive à rester contemporain vis-à-vis des standards actuels et dégage une petite touche européenne (à nos oreilles) plutôt sympathique.

Keep Out a été un moment fort sur scène ! La basse envoyait clairement du lourd. Mais après toutes ces émotions, une chanson plus lente comme Aferglow était bien nécessaire pour que nous nous reposions un peu. Ce n’était que temporaire toutefois car You et Pretty arrivaient derrière pour nous faire bouger ! Pretty est vraiment excellente sur leur album et nous avons vraiment apprécié sa version live.

Avec le morceau suivant, nous avons eu droit à une surprise : The One est une chanson plus ancienne qui a eu droit à un petit lifting ce soir-là en duo avec le groupe FREAK. Pas forcément fans des groupes masculins mais il faut avouer que cette collaboration nous a surpris dans le bon sens du terme. Bien joué !

Why’d You Make Me Cry était un inédit qui nous tarde d’entendre en version studio sur un CD. C’est un titre relativement lent et qui sonne un peu old-school encore une fois. Il faut dire que le refrain est très très entraînant. Ça fait plaisir de voir Anna, Akina, Mikako et Lil’ Fang s’attaquer à des styles musicaux un peu plus anciens.

Comme FAKY s’internationalise de plus en plus, elles ont récemment sorti une version entièrement en anglais de Someday We’ll Know et l’ont chanté sur scène à Osaka (pour la première fois à priori ?). Il a fallu un certain temps pour s’habituer aux paroles anglaises mais elles sont très réussies au final. Et on a pu chanter avec elles sur cette chanson lors du concert !

Quand le tour de Are You OK? et Candy est arrivé, nous savions que le show touchait presque à sa fin. Mais on était loin de se douter que les filles avaient encore un titre inédit en stock : Who We Are. De nouveau un morceau très lent mais, mamma mia, quelle chanson ! Avec un refrain délicieusement entraînant et rempli d’émotions. Pour tout vous dire, on en a eu la larme à l’œil. Au top FAKY !

Pour le rappel, ce sont deux chansons plus anciennes qui ont été interprétées : Get Up du mini-album The One et leur tout premier titre Better Without You. C’était un bon retour en arrière qui faisait plaisir. Elles ont clôturé la soirée avec SUGA SWEET, un morceau encore une fois bien fun. Bien que cela ne parle pas au public en dehors du Japon, c’etait leur première « towel song » (chanson avec une serviette). Petite explication : au Japon, la plupart des artistes vendent une serviette sur leurs stands de goodies. Elle est souvent utilisée par l’artiste sur scène et le public à un moment ou à un autre pendant le concert. C’est une spécificité très japonaise et une expérience très sympa à vivre !

En conclusion, les filles étaient très à l’aise sur scène, avec de bonnes chorégraphies et sexy comme il faut. Elles étaient rayonnantes et communiquaient bien avec leur public. On ne sait pas trop ce qu’elles pourraient améliorer mais on peut dire qu’elles sont sur la bonne voie ! Les filles, si vous nous lisez, l’Europe (et la France !) vous attend de pied ferme !

Setlist

01. Surrender
02. Bad Things
03. Chase Me
04. Keep Out
05. Afterglow
06. You
07. Pretty
08. The One (by FAKY & FREAK)
09. Why’d You Make Me Cry
10. Someday We’ll Know (English Version)
11. Are You OK?
12. Candy
13. Who We Are

-Rappel-
14. Get Up
15. Better Without You
16. SUGA SWEET

***********************************

FAKY sur Internet

Site officiel
Twitter officiel / Anna / Akina / Mikako / Lil’ Fang
Page Facebook officielle
Chaîne YouTube
Articles sur Zero Yen Media

***********************************

Remerciements

Un très grand merci à Anna, Akina, Mikako et Lil’ Fang pour leur gentillesse !
Nous remercions tout particulièrement le management de FAKY et Avex Music Group pour nous avoir donné la possibilité de réaliser cet article. Les photos ont été gracieusement fournies par Avex Music Group.

One thought on “Live report : FAKY – « Unwrapped -Encore Edition- » @ Osaka MUSE (26/01/2018)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.