Home > Featured > Live report : Haruka to Miyuki – « Tameiki no Danmen-zu TOUR 2017-2018 Tane wo Maku 〜 Hana 〜 »

Live report : Haruka to Miyuki – « Tameiki no Danmen-zu TOUR 2017-2018 Tane wo Maku 〜 Hana 〜 »

En ce début d’année 2018, Haruka to Miyuki ont repris la route pour le Tameiki no Danmen-zu TOUR 2017-2018 Tane wo Maku 〜 Hana 〜. Petit compte-rendu.

© Sony Music Associated Records (Photo by Kawakami Masami)

Comme son nom l’indique, cette tournée est dédiée à la promotion de leur dernier album en date, 溜息の断面図 (Tameiki no Danmen-zu), sorti l’été passé. C’est à travers 4 dates à Osaka, Nagoya, Yokohama et un final à Tokyo que le duo féminin a répandu la bonne parole à ses spectateurs. Bien entendu, la setlist faisait une grande place aux morceaux de ce troisième opus mais nous avons pu aussi profiter d’anciennes compositions.

Ces concerts sont dans la catégorie que les japonais appellent live house, c’est-à-dire qu’il s’agit de petites salles (je dirais 200 personnes en moyenne). Il est fort agréable de pouvoir écouter leurs œuvres dans de telles conditions : en effet, cela crée immédiatement une atmosphère plus intimiste. Haruka et Miyuki sont là, à quelques mètres seulement du public, et ce sentiment de proximité renforce ce lien musical qui les unit avec nous.

© Sony Music Associated Records (Photo by Kawakami Masami)

Contrairement à leurs habitudes, on démarre avec 種を蒔く人 (Tane wo Maku Hito) en version acoustique. Les filles aiment généralement commencer en force avec un titre rock mais pas cette fois-ci : la dernière chanson de l’album Tameiki no Danmen-zu est une belle ballade qui nous permet d’entrer en douceur dans une soirée qui s’annonce riche en émotions.

Mais tout cela n’était qu’un leurre car vient ensuite ニュートンの林檎 (Newton no Ringo) et c’est à ce moment précis que les choses sérieuses commencent ! Chanson phare et classique parmi les classiques du duo, elle met le feu à la salle, quelques minutes à peine après le début ! Les fans ne s’y trompent pas et répondent au groupe en scandant un « hey, hey, hey » en rythme pendant le refrain. Et votre serviteur est acquis à la cause et danse sur l’un de ses titres favoris.

© Sony Music Associated Records (Photo by Kawakami Masami)

Pour les habitués de Haruka to Miyuki, le morceau バッドエンドの続きを (Bad End no Tsuzuki wo) accompagne souvent Newton no Ringo lors des concerts. Bingo ! C’est le cas ici une fois de plus et on constate que les deux se marient à merveille. Bien que ce soit d’excellents titres en studio, leurs versions live décuplent leur impact et libère une énergie formidable. Du bon rock japonais des familles comme on l’aime !

C’est avec Sunny, Cloudy que l’on retourne dans le vif du sujet du dernier opus. Son refrain se montre encore plus poignant sur scène et prend littéralement aux tripes. Non, sincèrement, il me donne les larmes aux yeux à chaque fois. On sent toute la fougue et la puissance de la voix de Haruka sur ce titre. Une belle réussite.

© Sony Music Associated Records (Photo by Kawakami Masami)

On continue avec FAIRY TRASH TALE qui ne perd pas de sa superbe en live. Ses guitares en deviennent plus envoûtantes et présentes. Un morceau qui va sûrement devenir une valeur sûre du groupe. 僕は街を出てゆく (Boku wa Machi wo Dete Yuku) prolonge et termine, temporairement, la partie rock du concert. D’ailleurs, c’est une version extended avec un pont plus long à laquelle nous avons eu droit à Tokyo !

Place à l’émotion pure avec WILL (Ending Note) : son intro acoustique au piano par Miyuki nous donne encore plus de frissons et renforce ce sentiment de fragilité qui émane de l’interprétation de Haruka. Un joli moment doux-amer, au vu de la signification des paroles.

© Sony Music Associated Records (Photo by Kawakami Masami)

C’est ici que la setlist se complique : chaque concert a apporté une ou plusieurs chansons différentes selon la ville. À Osaka, ce fut 赤くぬれ (Akaku Nure) et LIFE2 en acoustique. Deux morceaux doux et que l’on entend peu souvent. À Nagoya, ce fut le joyeusement ironique Hate you et LIFE2. À Yokohama, ce fut Yogurtholic en acoustique et 春の雨 (Haru no ame). Et finalement à Tokyo, nous avons eu le titre inédit どうせ価値無き命なら (Dōse Kachi Naki Inochinara) et LIFE2. Quelle bonne surprise d’entendre sur scène Dōse Kachi Naki Inochinara qui avait été posté sur YouTube en tant que démo un peu avant.

L’ambiance feutrée et intimiste se poursuit avec 手紙 (Tegami), l’un des titres très récents de Haruka to Miyuki. Une ballade piano/voix absolument magnifique sortie en fin d’année 2017 et qui a été la première chanson du duo à figurer dans un film (Yurari, ゆらり).

© Sony Music Associated Records (Photo by Kawakami Masami)

Vanilla, souvent jouée en fin de setlist, déboule ici en plein milieu du concert. Étrange positionnement mais c’est un titre fondateur et familier dont on ne peut pas se lasser. Il est suivi de Pain, toujours aussi efficace et dont j’avais honteusement sous-estimé le potentiel lors de ma review de l’album LOVELESS/ARTLESS.

On retrouve avec plaisir tonight que les filles n’avaient pas jouée en live depuis un petit moment. tonight, c’est LA chanson fun par excellence qui met le feu à la salle pour redémarrer une partie bien rock/électro.

Puis c’est インスタントラブ (Instant Love) qui s’invite pour notre plus grand bonheur. Cette composition, c’est que de l’amour les amis ! Bien qu’elle perde un peu son côté électro en live, elle reste catchy, fun et donne furieusement envie de se déhancher sur le dancefloor ! Instant Love, I LOVE YOU !

© Sony Music Associated Records (Photo by Kawakami Masami)

Pour la fin du concert, c’est une ambiance 100% pur rock que Haruka et Miyuki nous ont concoctée : on enchaîne l’énormissime 終わりの始まり (Owari no Hajimari), Stand up, Baby, わらべうた (Warabe Uta) et surtout le monstrueux 近眼のゾンビ (Kingan no Zombie). C’est sur ce dernier que les filles se lâchent à Nagoya et Tokyo : Miyuki se jette dans la foule pour un peu de crowd surfing et Haruka vient chanter au milieu des spectateurs avec son mégaphone. Un moment très très fort qui restera gravé dans ma mémoire. D’ailleurs, ce n’est pas peu fier que j’ai participé au crowd surfing de Miyuki à Tokyo. De plus, cette dernière a de nouveau fait chauffer sa guitare sur la chanson et c’était bien bon ! Et si tout cela ne suffisait pas, c’est une version longue de Kingan no Zombie qui nous a été proposée. N’en jetez plus, la coupe est pleine ! Juste MERCI pour ce grand moment de musique !

© Sony Music Associated Records (Photo by Kawakami Masami)

Le temps de reprendre nos esprits et arrive le rappel avec その花の名前は (Sono hana no namae wa), un titre complètement inédit. C’est calme, c’est voluptueux, c’est exactement ce qu’il nous fallait pour bien terminer la soirée.

Une fois de plus, Haruka et Miyuki ont su faire le show d’une bien belle manière. Elles sont maintenant affirmées, sûres d’elles et clairement dans leur élément. Chaque tournée apporte son lot de nouveautés mais aussi ces classiques que l’on connaît désormais par cœur et que l’on attend toujours avec une certaine impatience non dissimulée.

Merci encore mesdemoiselles ! Et si on se donnait rendez-vous bientôt pour de nouvelles aventures ? Nous répondrons présents !

© Sony Music Associated Records (Photo by Kawakami Masami)

溜息の断面図 TOUR 2017-2018 種を蒔く〜花〜 setlist

1. 種を蒔く人 (Tane wo Maku Hito) (acoustic)
2. ニュートンの林檎 (Newton no Ringo)
3. バッドエンドの続きを (Bad End no Tsuzuki wo)
4. Sunny, Cloudy
5. FAIRY TRASH TALE
6. 僕は街を出てゆく (Boku wa Machi wo Dete Yuku)
7. WILL (Ending Note)
8. Hate you (Nagoya)
8. 赤くぬれ (Akaku Nure) (acoustique) (Osaka)
8. Yogurtholic (acoustique) (Yokohama)
8. どうせ価値無き命なら (Dōse Kachi Naki Inochinara)
9. LIFE2 (acoustique) (Osaka/Nagoya/Tokyo)
9. 春の雨 (Haru no ame) (Yokohama)
10. 手紙 (Tegami)
11. Vanilla
12. Pain
13. tonight
14. インスタントラブ (Instant Love)
15. 終わりの始まり (Owari no Hajimari)
16. Stand up, Baby
17. わらべうた (Warabe Uta)
18. 近眼のゾンビ (Kingan no Zombie) (extended)

-Rappel-
19. その花の名前は (Sono hana no namae wa) (inédit)

***********************************

Haruka to Miyuki sur Internet

Site officiel
Compte Twitter officiel / Haruka / Miyuki
Page Facebook officielle
Haruka to Miyuki sur Zero Yen

***********************************

Remerciements

Un très grand merci à Miyuki, Haruka, leur manager Miyuki et tout le staff. Les photos live ont été gracieusement fournies par Sony Music Associated Records (crédit photographe : Kawakami Masami).

A huge thank you to Miyuki, Haruka, their manager Miyuki and their staff. Live pictures provided by Sony Music Associated Records (photos by Kawakami Masami).

みんなさん、どうもありがとうございました!

***********************************

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.