Home > Anime & Cinéma > Le film « Une affaire de famille » (Manbiki kazoku) maintenant en salles

Le film « Une affaire de famille » (Manbiki kazoku) maintenant en salles

Le dernier né du réalisateur Kore-Eda Hirokazu (是枝裕和) est dans les cinémas de France et de Navarre depuis mercredi dernier.

Auréolé d’une Palme d’Or au Festival de Cannes 2018, Une affaire de famille (万引き家族, Manbiki kazoku) est sorti le 12 décembre sur le grand écran dans nos vertes contrées. Projeté dans son pays natal dès le 8 juin dernier, il avait foulé les marches du palais des festivals en avant-première au mois de mai en présence du casting principal et de son réalisateur.

Kore-Eda Hirokazu s’intéresse une nouvelle fois au noyau familial (au sens large), un thème qui semble lui être cher et souvent abordé dans ses productions (Tel Père, Tel Fils; I Wish, etc.). Le résultat est un film émouvant qui nous présente une tranche de vie pas comme les autres. Comme souvent, il nous offre une plongée réaliste au cœur des sentiments et des préoccupations de ses personnages, loin du Japon « kawaii » et des clichés habituels.

Si le cinéma japonais vous attire, nous vous conseillons grandement d’aller le découvrir en salles. Et pour les indécis, voici la bande-annonce ainsi que le synopsis.

Bande-annonce (VOSTFR)

Synopsis (source : allociné)

Au retour d’une nouvelle expédition de vol à l’étalage, Osamu et son fils recueillent dans la rue une petite fille qui semble livrée à elle-même. D’abord réticente à l’idée d’abriter l’enfant pour la nuit, la femme d’Osamu accepte de s’occuper d’elle lorsqu‘elle comprend que ses parents la maltraitent. En dépit de leur pauvreté, survivant de petites rapines qui complètent leurs maigres salaires, les membres de cette famille semblent vivre heureux – jusqu’à ce qu’un incident révèle brutalement leurs plus terribles secrets…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.