Home > Anime & Cinéma > L’après 11 Mars 2011 : sakura et nouveaux monuments

L’après 11 Mars 2011 : sakura et nouveaux monuments

Afin de cicatriser les ravages laissés par la catastrophe, les régions touchées par le tsunami de Mars dernier prévoient de planter des « sakuras » (cerisiers japonais) et de construire des monuments afin d’informer les générations futures de la tragédie.

Les volontaires de la préfecture de Iwate planteront bientôt 17000 cerisiers. Ceux de la préfecture de Miyagi s’occuperont de construire des monuments en pierre à 311 endroits différents.

Créée par Takumi Hashizume, l’association « Sakura Line 311 Jikko Iinkai » (le comité d’action de la ligne « sakura 311 »), composée en majorité de jeunes, explique que ces réalisations seront une empreinte visible représentant la portée des dégâts du tsunami. Ils espèrent que cela permettra également d’empêcher d’autres souffrances futures liées à ce genre de drame.

À la suite d’une enquête auprès des résidents des zone affectées, le comité décidera des endroits exacts où seront plantés les arbres et ce, dès le 06 Novembre prochain.


Dans la préfecture de Miyagi, des étudiants volontaires se chargeront de mettre en place les monuments en pierre. Ceux-ci seront en granit blanc, d’une taille de 1 mètre de haut et 15 centimètres de large et situés dans 14 villes touchées par le drame afin de montrer l’importance des dégâts. Le nombre de ces édifices (311) représente la date du mois de Mars 2011.

Ces travaux devraient commencer en Février 2012, en fonction du soutien financier et humain apporté par les entreprises et les particuliers.

Les élèves affirment qu’ils souhaitent graver la phrase « Harai no chi » (« l’endroit où les vagues sont venues ») sur l’ensemble des monuments.

Source : Tokyo Times

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.