Home > Anime & Cinéma > Le Japon annule les billets gratuits pour 2012

Le Japon annule les billets gratuits pour 2012

Vous vous souvenez de l’initiative de l’Office de Tourisme du Japon d’offrir 10000 billets pour faire remonter la fréquentation du pays après les événements de Mars dernier ? Et bien, la suite de cette actualité va vous intéresser…

Ce projet vient malheureusement d’être stoppé net par le gouvernement du pays : en effet, celui-ci refuse de financer le tout. Les arguments mis en avant expliquent qu’il serait injuste d’offrir des billets gratuits aux étrangers vis-a-vis du peuple japonais ayant souffert des événements du tsunami, ce dernier ayant besoin d’un soutien financier important.

De plus, l’État précise que les destinations phares de l’archipel (Tokyo, Kyoto, Hiroshima, Hakone, Osaka, Sapporo et Okinawa) n’ont pas été touchées par le désastre.

C’est donc une mauvaise nouvelle pour les petites bourses qui espéraient aller au Pays du Soleil Levant gratuitement. Mais rien ne vous empêche d’économiser un peu plus et d’y aller tout de même : le Japon reste un endroit magnifique qui mérite d’être visité au moins une fois dans sa vie.

Source : News Republic

6 thoughts on “Le Japon annule les billets gratuits pour 2012

  1. l’idée de base était audacieuse et intéressante !!!! mais le bon sens et la logique l’emporte….. dans l’économie d’un pays, le tourisme doit rester une activité annexe, un bonus, un plus!!!!!

    En ne comptant pas sur les touristes étrangers, malgré une situation CRITIQUE quant à la perception de sécurité au niveau international (ils ont bien foiré la gestion nucleaire, alors que la gestion earthquake et tsunami) fut excellente ), le japon fait preuve de force.

  2. @Michael

    Tu trouves que la gestion du trembelment de terre et Tsunami était excellente au Japon ??? On doit pas parler du même pays…

  3. @ Maki,

    le tremblement de terre et le tsunami furent de magnitude exceptionnel et imprévisible !!!! de nombreuses zones ont été évacués en bonne intelligence, pas de pillages, de la solidarité, des millions de yen dans les débris rapportés aux autorités ……. et des zones rapidement nettoyés.

    les lourdeurs administratives nuisent dans tous les pays !!!! mais je persiste, compte tenu de la magnitude exceptionnelle des évenements naturels du 11 mars, les japonais s’en sont bien tirés !!!!!

  4. sur le nucléaire, c’est différent !!!! tout d’abord un mur anti-tsunami vraiment trop petit pour protéger 6 reacteurs …. deuxièmement une execrable communication entre TEPCO et les autorités, un role réduit de l’armée, un perimètre d’evacuation trop restreint , pas d’iode distribuée , un appel aux experts internationaux trop tardifs !!!!

    sur le nucléaire, tout se joue en quelques dizaines d’heures !!!!! là, ils ont été mauvais car ils ont voulu menager la chèvre et le chou et soigner l’opinion. dans ce genre de crise, il faut des gars prets à tout assumer, à declarer la loi martiale, fin mars, les experts nucleaires américains voulaient bombarder la centrale pour la noyer dans la mer …..

    bref, il faut faire très vite et très bien !!! ce que les techniciens sur zone ont fait, mais pas les dirigeants

Répondre à Maki Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.