Home > Manga & Culture > Manga > Extrait du manga « Virtus »

Extrait du manga « Virtus »

Les éditions Ki-oon vous invitent à plonger dans la décadence de Rome, et à marcher sur les pas des gladiateurs de Spartacus avec Virtus de Gibbon et Hideo SHINANOGAWA, dès le 13 septembre chez votre libraire.

Le sable du Colisée, la cruauté des jeux et le courage : c’est tout ce qu’il reste au groupe de prisonniers japonais de l’ère moderne, précipités par magie en plein cœur des arènes de la Rome antique.
Parviendront-ils à rappeler au peuple romain l’importance de la « virtus », la droiture qui faisait la grandeur de l’Empire ? Rien n’est moins sûr, c’est pourtant ce qu’espère Marcia, concubine de l’empereur tyrannique Commode…

Afin de vous préparer à la férocité des combats et de vous faire patienter jusqu’à la sortie des deux premiers tomes du manga, Ki-oon vous propose de découvrir les premières pages de la série !

VIRTUS Vol. 1

An 185 de l’ère chrétienne. L’empereur Commode, cruel et sanguinaire, entraîne Rome à sa ruine. Peu pressé de gouverner, il préfère combattre dans l’arène. Pour Marcia, concubine du tyran, Rome a perdu ce qui faisait le fondement de sa grandeur : la “virtus”, la force d’âme, la droiture.
Désespérée, elle sollicite l’aide d’une sorcière, qui fait venir par magie à Rome des hommes capables de rappeler cette valeur fondamentale au tyran. Le sort choisit un groupe de prisonniers japonais de l’ère moderne. Précipités sur les sables de l’arène, ils vont découvrir la cruauté du destin des gladiateurs : brutalité des entraînements, férocité des combats, brimades quotidiennes au ludus… Les intrigues politiques et la corruption de la capitale impériale parviendront-elles à briser l’esprit de ces hommes ?

Auteur : Gibbon / Hideo Shinanogawa
Prix de vente : 7,65 €
Nombre de volumes : 5 (série terminée)

 

Source : Editions Ki-oon

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.