Home > Zero Yen > Interviews > Momiko : interview de Seike du groupe SEREMEDY

Momiko : interview de Seike du groupe SEREMEDY

Bonjour tout le monde ! Me voilà de retour avec un article bien particulier. Durant mon voyage en Suède, j’ai eu la chance de rencontrer le groupe de visual kei suédois (parce que oui, ça existe) SEREMEDY. Et je vous ai donc réservé une petite interview avec SEIKE, le chanteur de la formation.

M : Pour ceux qui ne te connaissent pas, peux-tu te présenter à nos lecteurs ?
S : Bien sûr, je suis SEIKE le chanteur du groupe.

M : Comment SEREMEDY a-t-il vu le jour ?
S : RAY (guitariste) et JENZiiH (bassiste) ont créé le groupe, puis ils ont commencé à chercher de nouveaux membres. YOHIO (guitariste) et LINDER (batteur) se sont greffés à la formation en automne 2009. En 2010, j’ai rejoint l’aventure et par la même occasion finalisé la composition de SEREMEDY. A partir de là, nous avons commencé à travailler d’arrache-pied.

M : Pourquoi le nom de « Seremedy » ?
S : RAY a trouvé ce nom en s’amusant. Il voulait créer un tout nouveau mot  pour pouvoir imaginer une signification bien à nous. Chacun de nous est donc libre de donner sa propre définition de SEREMEDY. Je vais être honnête, au début, je n’aimais pas vraiment ce nom. Maintenant ça fait partie de moi. (rires)

M : Qui compose les morceaux ?
S : Un peu tout le monde en fait, mais dans notre premier album la majorité chansons ont été composées par YOHIO, seulement deux sont de JENZiiH.

M : Ça ne te fait pas bizarre d’être populaire au Japon, un pays si éloigné de la Suède ?
S : Pas vraiment. Je trouve plus bizarre le fait d’avoir des fans partout ailleurs dans le monde, là où nous n’avons jamais vraiment fait l’effort de nous produire. C’est génial !

 

 

M: Qu’as-tu ressenti lorsque tu as su que tu allais jouer au Japon pour la première fois ?
S : Je suis depuis plusieurs années un bon ami de certains artistes japonais que j’ai rencontrés lors de mes voyages là-bas. Avec leur aide et celle d’autres magnifiques personnes que j’ai pu rencontrer, nous avons atteint notre but et sommes partis pour une première tournée nippone, un an après la formation du groupe. C’est ce que nous nous étions promis : « Dans un an nous jouerons au Japon ! ». Comment nous l’avons ressenti ? Et bien, les deux tournées que nous avons faites,  ont été des expériences très différentes et géniales à la fois, elles nous ont aidés à évoluer en tant que groupe, musiciens mais aussi en tant qu’humains.

M : Quelle est, pour toi, la meilleure expérience que tu as eu avec ton groupe ?
S : Difficile à dire étant donné tout le temps qu’on passe ensemble. Mais si j’avais à choisir cela serait certainement le fait d’être debout sur la grande scène de la Saitama Super Arena. Cela m’a fait réaliser le chemin que vous avons parcouru depuis notre création. C’est incroyable, je suis fier des membres du groupe et de tous nos fans qui sont à nos côtés. Ça m’a fait comprendre que tout était possible.

M : Comment pourrais-tu décrire les membres de Seremedy, un par un ?
S : RAY est quelqu’un de calme et de philosophe. J’adore la compagnie de LINDER parce qu’il est super drôle mais il garde tout de même les pieds sur terre. Je considère YOHIO comme mon petit frère et il est aussi « MAD » que moi. JENZiiH est indescriptible, dans le bon sens bien sûr. Et moi, je suis un « MADMAN ». On est un groupe d’individus forts avec des personnalités très variées, mais on s’assemble tout de même comme un puzzle avec toutes nos différences et nos formes.

M : Quels sont les artistes qui t’inspirent?
S : J’écoute des comédies musicales ou des soundtracks divers la plupart du temps. Mais aussi de la musique classique ! Je m’inspire énormément de mes émotions. Mes références sont Hans Zimmer et Danny Elfman.

M :Quels sont tes plans pour le futur ?
S : « WORLD DOMINATION ! »

M : Que penses-tu de la France?
S : J’y suis allé quelques fois, principalement à Paris. J’ai envie d’en savoir plus sur ce pays. J’ai vraiment hâte d’y retourner. J’espère que ça sera avec mon groupe pour quelques concerts. Alors préparez-vous ! 

M : Un message pour tes fans français ?
S : Votre soutien compte énormément pour nous, bien plus que vous le pensez. Je vous verrai tous dans le public un jour. Je ferai tout mon possible pour que Seremedy se produise en France rapidement. Souvenez-vous que tout est possible et battez-vous avec moi ! « Stay MAD ! »

Le premier PV de Seremedy :

Rejoignez les fans de Seremedy sur Facebook !

http://www.facebook.com/seremedy
http://www.facebook.com/madmanSEIKE

SPREAD THE MADNESS AND STAY MAD! \m/

Momikoでした.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.