Home > Anime & Cinéma > Anime > 2013, l’année des « Mystérieuses Cités d’Or »

2013, l’année des « Mystérieuses Cités d’Or »

À  l’occasion de la diffusion de la nouvelle saison des Mystérieuses Cités d’Or, Kazé Manga annonce la sortie, le 20 mars prochain en librairie, du manga adapté de ce dessin animé culte des années 80. Mais ce n’est pas tout, d’autres surprises vous attendent cette année : un coffret Blu-ray et un roman.

Vous pourrez ainsi redécouvrir la fabuleuse histoire d’Esteban, Zia et Tao voyageant à travers l’Amérique latine du XVIe siècle dans un manga de 184 pages dessiné par Thomas Bouveret, d’après le scénario de la série originale créée par Bernard Deyriès, Jean Chalopin et Mitsuru Kaneko.

Le premier tome de ce manga qui totalisera 5 volumes reviendra sur le début de la série, et relatera les premières rencontres entre Esteban, Zia et Tao ! Les nostalgiques retrouveront la série et leurs héros sous un angle inédit et les plus jeunes pourront enfin découvrir l’histoire de cette série incontournable.

Kazé vous proposera également de découvrir l’intégrale de la première saison des Mystérieuses Cités d’Or restaurée en haute définition avec la sortie pour la première fois d’un coffret Blu-ray le 3 avril 2013.

Le roman de Scott O’Dell, La Route de l’Or, qui a inspiré la série TV sortira également chez Kazé le 20 mars 2013.

À propos de Thomas Bouveret :

Passionné de manga, Thomas Bouveret  a commencé par recopier ses héros de fiction. Il est aujourd’hui connu pour sa série Element R (Vents d’Ouest) mais il est aussi l’auteur de Fairness Angel Setsuna, un titre publié en format numérique et l’un des dessinateurs du deuxième tome du Manuel du Mangaka (Pearson).
Son objectif est de créer un format hybride entre le manga, le comics et la BD même si il reste très sensible à la narration manga. Pour cette adaptation de la première saison des Mystérieuses Cités d’Or, il est accompagné de deux assistants : Yann Delahaie (Décors/Couleur de la couverture. Couleur/Encrage/Tramage décors des pages intérieures) et Maxime  Jager  (Crayon/Encrage/Tramage   décors   des   pages intérieures).

À propos de Bernard Deyriès :

En tant que directeur artistique, puis réalisateur, Bernard Deyriès a travaillé pendant plus de quinze ans aux côtés de Jean Chalopin. Il a débuté en 1974 au sein de la société DIC dont il a mené le développement depuis la France jusqu’à Tôkyô et à Los Angeles. Quand Chalopin monte Ulysse 31 à Tôkyô, Deyriès le rejoint et s’y installe avec sa famille. Il co-réalise ensuite Les Mystérieuses Cités d’Or puis part pour Los Angeles, où il réalise Les Minipouss, qui vont ouvrir la voie du marché américain. En 1990, il décide de voler de ses propres ailes en créant avec Christian Choquet et Guy  Delcourt, le studio de préproduction Story, afin de pouvoir réaliser des dessins animés correspondant précisément à ses aspirations. En parallèle, il dirige l’école Brassart à Tours, dans laquelle il a d’abord été élève, puis professeur.

À propos de Jean Chalopin :

Né en 1950, Jean Chalopin a commencé sa carrière dans la publicité. En 1968, il crée sa première société en France, OGAP, de laquelle naît DIC en 1970. Après avoir réalisé des films publicitaires, DIC produit des dessins animés pour la télévision à la fin des années 1970. En 1979, pour les besoins d’un projet, Chalopin trouve les équipes de production nécessaires au Japon. C’est ainsi qu’Ulysse 31 devient la première coproduction franco‐japonaise à succès. Ayant trouvé la main d’œuvre au Japon, Chalopin s’ouvre au marché américain. Dès lors, DIC enchaîne les projets. Dès 1984, elle devient la première société mondiale de création et de production de programme télévisé pour enfants, faisant de Jean Chalopin un des auteurs français les plus prolifiques. Des années 70 à aujourd’hui, Jean Chalopin a produit, développé et écrit plus de 60 films ou séries parmi lesquelles : Les Mystérieuses Cités d’Or, Ulysse 31, Inspecteur Gadget, Les Entrechats, Jayce, Mask, etc.

A propos du Roman et de Scott O’Dell :

Beaucoup plus réaliste que la série TV, le roman La Route de l’Or nous conte l’histoire d’Esteban, un jeune cartographe qui est recruté pour tracer les cartes des territoires inconnus que vont explorer un groupe d’Espagnols. Ensemble, ils espèrent trouver ces cités bâties entièrement en or dont parle la légende Inca. Né en 1899, Scott O’Dell est un auteur contemporain américain qui a écrit de nombreux ouvrages destinés aux enfants. Il écrit son premier livre pour enfants, L’île des Dauphins Bleus, en 1960. Le livre The King’s Fifth, dont est inspiré la série Les Mystérieuses Cités d’Or, a été écrit en 1966. Scott O’Dell a reçu un « International Andersen Award » en 1972 pour l’ensemble de ses œuvres pour enfants. Il est décédé en 1989.

 

Les Mystérieuses Cités d’Or :

À l’occasion du Festival International de la Bande Dessinée à Angoulême, Blue Spirit Animation, TFOU et le Pôle Magelis organiseront en avant-­première, dimanche 3 février à 10h30, au Méga CGR d’Angoulême, une projection grand public et pour les enfants des trois premiers épisodes de la suite des Mystérieuses Cités d’Or, en présence des réalisateurs Bernard Deyriès (1re saison) et Jean‐Luc François (2e saison).

 

Source : Kazé

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.