Home > Musique > Live report : Haruka to Miyuki – LIQUIDROOM Tokyo (25/04/2015)

Live report : Haruka to Miyuki – LIQUIDROOM Tokyo (25/04/2015)

Lorsque mon duo folk japonais de prédilection fête la sortie de son nouveau mini album à Tokyo, je me dois de répondre présent ! Compte-rendu.

HarukatoMiyuki_LIQUIDROOM_06

Haruka to Miyuki, cela fait maintenant 2 années que Zero Yen traite leur actualité. 2 ans qu’elles évoluent musicalement de mois en mois. La semaine dernière, les deux demoiselles ont sorti un nouveau mini album titré 世界  (Sekai, le monde). Et afin de fêter dignement ce dernier, elles ont tenu un concert au LIQUIDROOM dans le quartier d’Ebisu à Tokyo le 25 avril. Une salle relativement petite : à vu de nez, je dirais 700 places maximum.

Les portes ouvrant à 17h15, je décide de m’y rendre à l’heure, bien que possédant une invitation (ce qui m’évite de faire la queue…). Après quelques minutes à chercher la liste des invités, je demande à une personne du staff qui me désigne une petite table en bout de file d’attente. J’acquiers enfin le précieux sésame et les gentilles hôtesses du LIQUIDROOM me remettent également la setlist de la soirée. Charmante attention.

Setlist

1. 世界 (Sekai)
2. バッドエンドの続きを (Bad End no Tsuzuki wo)
3. tonight
4. マゼンタ (Magenta)
5. 君はまだ知らない (Kimi wa Mada Shiranai)
6. 嘘ツキ (Usotsuki)
7. 振り出しに戻る (Furidashi ni Modoru)
8. ニュートンの林檎 (Newton no Ringo)
9. 青い夜更け (Aoi Yufuke)

Encore (Rappel)

10. マネキン (Mannequin)
11. Vanilla

Étant rentré parmi les premiers, je me retrouve facilement tout devant, à environ 2 mètres de la scène. L’excitation monte : c’est en effet mon premier vrai concert du groupe. Celui auquel j’avais assisté l’an dernier, bien qu’excellent, était un mini live acoustique. Je vais enfin pouvoir vivre THE expérience !

HarukatoMiyuki_LIQUIDROOM_01_ok

Ce show est un peu particulier car il accueille aussi, en première partie (si j’ose dire), le groupe People In The Box. C’est en fait plutôt 2 concerts en 1 qui m’attendent car la soirée est titrée Haruka to Miyuki meets People In The Box. Ils arrivent sur scène et, ma foi, ils m’ont l’air fort sympathiques ces 3 jeunes hommes ! Et en effet, on retrouve un style rock/folk comme celui des filles. Voilà un très bon choix messieurs ! Ils jouent 9 chansons au total (dont 2 ou 3 super morceaux !) et le public semble passer un bon moment. Moi aussi je vous avoue et pourtant, je préfère les voix féminines. Je dis donc bravo People In The Box pour votre performance !

Les lumières s’éteignent à nouveau et un rideau cache la scène pour la mise en place de Haruka to Miyuki. Quelques interminables minutes pendant lesquelles sont effectuées les balances. Et là, le rideau s’ouvre… C’est parti pour 11 chansons !

Elles arrivent sur scène accompagnées de 3 musiciens : un batteur, un bassiste et un guitariste auxquels s’ajoutent, bien entendu, Haruka au chant/guitare et Miyuki aux chœurs/clavier. À ce moment-là, je ne vous le cache pas, je ne tiens déjà plus en place !

HarukatoMiyuki_LIQUIDROOM_02_ok

Pas de présentations inutiles, on rentre tout de suite dans le vif du sujet avec Sekai et on découvre la version live de la chanson-titre de l’album. C’est bon. C’est très bon même. Les guitares claquent, la batterie envoie du lourd, la voix de Haruka résonne dans la petite salle et Miyuki s’en donne à cœur joie sur ses claviers. Note : au premier rang, devant les HP, je peux vous dire que ça décoiffait, littéralement ! Un petit bémol toutefois : je trouvais que le son des hauts-parleurs saturait, voire bavait un peu par moment. Rien de dramatique mais c’était bizarre.

Ensuite, on a droit à Bad End no Tsuzuki wo. C’est le premier titre vraiment rock de la soirée. Et WOW ! Mes oreilles s’en souviennent encore ! Rien que les notes de Miyuki sur ses synthés donnent un punch incroyable au morceau. Et je ne parle même pas des guitares, une tuerie ! Comme d’habitude, la voix de Haruka nous transporte : la foule est « dans la zone » !

Puis arrive tonight. Cet OVNI semble venir tout droit des années 1980 : le tempo, les claviers, cela respire la bonne pop insouciante de l’époque. Une chanson excellentissime en tout point. Une chose m’a marqué : Miyuki était déchaînée pendant toute la durée du morceau. Elle sautillait en rythme tout en jouant et nous invitait à taper dans nos mains de toutes nos forces. Une vraie MC en herbe et pleine d’énergie cette Miyuki !

HarukatoMiyuki_LIQUIDROOM_03_ok

Après 3 chansons qui bougent, il est temps de calmer le jeu avec Magenta. Un passage tout en douceur avec Haruka à la guitare acoustique, Miyuki qui l’accompagne au clavier, le groupe se faisant discret pour instaurer une ambiance feutrée et intimiste. Un titre qui remonte aux débuts du groupe : il figurait en effet sur leur 3e CD de démo.

On accélère tranquillement la cadence avec Kimi wa Mada Shiranai. C’est clairement LA balade pop/rock actuelle phare du groupe. Ce n’est pas pour rien que c’était un single précédant le mini album Sekai. L’émotion de Haruka est parfaitement exprimée par sa voix chaude et envoûtante. On se laisse donc transporter sans aucune résistance dès les premières notes.

Quoi de bon qu’un peu de son électro avec Usotsuki pour secouer un peu le public ?! Ce titre m’avait très étonné lors de sa sortie : il est très différent du répertoire habituel de notre duo. L’arrangement live sonne moins électronique mais il n’en reste pas moins très bon. Le débit des paroles est élevé et, à certains instants, notamment lors du refrain, on a l’impression que Haruka rappe sur scène ! Une chanson unique qui doit être éprouvante pour sa voix mais qui permet à la salle de se déhancher sur le dancefloor !

HarukatoMiyuki_LIQUIDROOM_04_ok

Sans temps mort, le titre suivant, Furidashi ni Modoru est enchaîné à la fin d’Usotsuki. On tient encore un titre rapide, percutant qui ne laisse pas de répit au public, ni à Haruka vocalement. Les synthés étant dominants ici, Miyuki est dans son élément à 200% et pianote frénétiquement sur ses claviers ! Le tout est tellement enjoué que je n’ai pas pu m’empêcher de sautiller aussi de mon côté !

Newton no Ringo, MA chanson, arrive enfin ! J’étais déjà excité de la voir figurer sur la setlist mais en live, c’est autre chose. Un titre, que dis-je, un monument dans la discographie du groupe, celui qui m’a fait craquer lors de ma première écoute. Et il est joué devant moi là, dans une ambiance de folie ! Les guitares, la basse et la batterie fusent; Haruka se déchaîne sur scène, finissant même à genoux, sa guitare pointée vers le ciel. Et que dire de Miyuki qui nous sort des sons électroniques les plus étranges des entrailles de ses synthés que même nos Daft Punk nationaux ne renieraient pas ! La frénésie est contagieuse et je vous avoue que je suis totalement hypnotisé à ce moment-là. C’est clairement, sans équivoque, mon passage préféré du concert. Celui qui m’a fait venir à Tokyo pour 24 heures, uniquement pour y assister. Ouf, quelle claque les amis !

Si vous pensiez vous reposer après ces émotions, que nenni ! Le dernier morceau est Aoi Yufuke : avec sa bonne grosse basse qui tâche, ses riffs de guitares appuyés et encore une Haruka au top de sa voix, on en prend à nouveau plein les mirettes ! Mention spéciale à la dernière partie du titre qui envoie du très très lourd en live. Une bien belle façon de terminer cette soirée me direz-vous.

HarukatoMiyuki_LIQUIDROOM_05_ok

En fait, non ! Car l’encore (le rappel en bon français) était prévu et mentionné sur la setlist. Un peu dommage ? Non car en tant qu’avide spectateur, je peux vous assurer qu’il est toujours prévu. On a donc évité les 15 minutes d’applaudissements pour rien. Enfin, il y a dû y en avoir 5, ce qui reste raisonnable pour nos petites mimines épuisées…

Tout le monde revient donc sur scène, à commencer par Miyuki qui arbore un masque en paillettes de David Bowie, version années 1980 ! Après quelques rires bon enfant du public, elle prend la parole pour un long MC dont je n’ai pas compris énormément de choses… Elle a tout de même demandé au public s’il reconnaissait David Bowie. Il y a eu quelques francs éclats de rire avec Haruka qui me sont restés obscurs aussi. Bref.

Le premier rappel est Mannequin. Un titre nerveux, énergique, qui nous remet tout de suite dans le bain. Les filles sont toujours à fond sur scène, même après plus d’une heure de show et ça se voit ! Le public en redemande ! Encore une fois, Haruka nous sert une partie vocale de haut vol et Miyuki s’éclate comme une gamine sur ses synthés avec des sons électro dont elle a le secret. Un sacré morceau en live dans tous les cas !

Toutes les bonnes choses ont une fin paraît-il et voici que Vanilla vient clôturer cette soirée. Un titre fort, hypnotique et entêtant, un classique du groupe qui termine de fort belle manière cette release party.

HarukatoMiyuki_LIQUIDROOM_07_final

Pendant que la salle est vidée, je fais un petit arrêt au merchandising pour m’acheter un t-shirt HARMONY. Je retourne ensuite à l’intérieur pour discuter quelques minutes avec le management et nos deux artistes, bien entendu ! Je les remercie pour tout et surtout pour ce superbe concert. Après ces quelques instants privilégiés, il est temps pour moi de quitter les lieux et de rentrer à mon hôtel en me disant que non, ce n’était pas un rêve : j’ai enfin vu mon premier vrai concert de Haruka to Miyuki et ce ne sera sûrement pas le dernier…!

***********************************

Haruka to Miyuki sur Internet

Site officiel
Compte Twitter officiel / Haruka / Miyuki
Page Facebook officielle

***********************************

Remerciements

Un très grand merci à Haruka, Miyuki, leur manager Yoko et tout le staff, sans qui cet article n’aurait pas été possible. Les photos ont été gracieusement fournies par Sony Music Associated Records (crédit photographe : Aki Ishii).

A huge thank you to Haruka, Miyuki, their manager Yoko and their staff for being so nice to me. Live photos provided by Sony Music Associated Records (photos by Aki Ishii). どうもありがとうございました!

2 thoughts on “Live report : Haruka to Miyuki – LIQUIDROOM Tokyo (25/04/2015)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.