Home > Musique > Live report : Ieiri Leo – Mishima (21/06/2015)

Live report : Ieiri Leo – Mishima (21/06/2015)

Le 21 juin dernier, j’ai pu assister à l’une des dates de la 4e tournée d’Ieiri Leo dans la préfecture de Shizuoka. Petit compte-rendu.

C’est une journée pluvieuse en ce mois de juin. La destination du jour : Mishima, une petite ville dans la province de Shizuoka, à environ 50 minutes de Shinkansen de Tokyo. À quelques minutes à pieds de la gare se trouve le Centre Culturel de Mishima (三島市民文化会館 pour les intimes) où aura lieu le concert de la 4e tournée nationale de Ieiri Leo. Ça tombe bien, le 21 juin correspond à la fête de la musique en France ! Je ne pouvais pas rêver mieux pour profiter de ce jour si cher aux mélomanes !

Ieiri_Leo_Mishima_01_OK
L’affiche du concert

Après quelques photos de l’endroit, direction l’entrée pour trouver la liste des invités. Avec un peu de difficulté (mon nom étant mal orthographié !), je parviens à obtenir le fameux sésame qui me donne le droit de pénétrer dans la salle. D’une taille relativement modeste (environ 1200 places), elle se retrouve vite remplie; le concert se jouant à guichets fermés, comme souvent avec la talentueuse (et populaire !) Leo. Je m’installe et quelques minutes plus tard, les lumières s’éteignent et de la musique résonne dans les haut-parleurs. Ça y est, ça va commencer !

Setlist

1. 勇気のしるし
2. Shine
3. 希望の地球
4. miss you
5. 心のカ・タ・チ ~Another Story~
6. 太陽の女神
7. Driving day
8. LITTLE BLUE
9. Love & Hate
10. I am foolish
11. I Feel The Earth Move (reprise)
12. lost in the dream
13. For you
14. Too many
15. Silly
16. Who’s that
17. Papa & Mama
18. 純情
19. サブリナ

Encore (rappel)

20. Bless You
21. TWO HEARTS
22. Last Song

Pas de surprise au niveau de la setlist, c’est la même que le premier concert de la tournée auquel je m’étais rendu à Tokyo début mai. Alors que ce dernier était donné en plein air dans le parc de Hibiya, celui de Mishima a une configuration plus classique en intérieur.

Notre petite Leo arrive sur scène toute pétillante comme à son habitude et on démarre avec 勇気のしるし (Yuuki no Shirushi). On est tout de suite dans l’ambiance avec ce titre qui bouge ! Le public ne s’y trompe pas d’ailleurs et alors que tout le monde était assis il y a encore quelques secondes, on se retrouve tous, presque malgré nous, debout sur nos petites jambes !

On ne perd pas le tempo en enchaînant sur Shine, l’un des premiers singles de la demoiselle. Shine, c’est une chanson qui montre tout le talent vocal de Leo avec quelques notes assez hautes pendant le refrain et c’est à ce moment-là que nous la soutenons en agitant nos bras en rythme (avec le petit light stick qui va bien pour les plus fans d’entre nous !).

希望の地球 (Kibou no Hoshi) reste dans la veine des deux titres précédents : pop, un peu rock comme il le faut et entraînant ! On sautille, on s’amuse : ça y est, on est pleinement dans l’ambiance !

Avec miss you, il est temps de calmer un peu le jeu (et de faire une petite pause « physique » en s’asseyant). Démarrant sur de la guitare acoustique, c’est la balade parfaite en ce début d’été (le concert s’est déroulé le 21 juin je vous rappelle). On se laisse bercer et on apprécie, tout simplement.

Le titre suivant est 心のカ・タ・チ ~Another Story~ (Kokoro no Ka・ta・chi ~Another Story~). Bizarrement, c’était une B-side (chanson bonus) du single de Bless You et la version à laquelle nous avons droit sur scène est celle de l’album 20. Les paroles sont les mêmes, seule l’orchestration est différente, un peu plus punchy je dirais.

Ieiri_Leo_Mishima_02_OK

太陽の女神 (Taiyou no Megami), c’est le morceau sur lequel les fans aiment bien faire tournoyer leur petite serviette (rien à voir avec un certain Patrick Sébastien, je vous vois venir avec votre blague !). Non, la serviette de concert, c’est un peu une institution au Japon : elle sert à la fois d’accessoire lors des chansons mais aussi son rôle premier (pour éponger la sueur de nos fronts car ça fait transpirer tout ça !). Ou alors elle ne sert que dans le premier cas et je passe pour un vilain gaijin sur ce coup-là…

Allez, on se remue un peu à nouveau avec Driving day ! Inédit figurant sur le single de miss you, ce morceau est vraiment sympa en live ! Ça bouge bien et on avait bien besoin d’un peu d’énergie car le concert est loin d’être fini !

Avec la magie des setlists que j’appelle « en montagne russe », on enchaîne ensuite sur little blue, une autre balade. Tout en douceur, on est happé par la voix de Leo qui se fait tendre pour mieux nous hypnotiser. Et elle y arrive sans peine !

Petit passage d’influence jazzy avec love & hate. Extraite du dernier album, elle a un charme et un son unique par rapport aux autres du même opus. Une curiosité musicale dans sa discographie qui casse le rythme du concert mais de fort belle manière. Chapeau miss Ieiri !

Encore un inédit provenant du single miss you, I am foolish est un titre mid-tempo avec de jolis riffs de guitares habilement mixés au reste des instruments. Un morceau fort sympathique en concert.

Tout d’un coup, les lumières s’éteignent, Leo s’empare d’une guitare et s’installe au milieu de la scène. Elle commence à gratter son instrument et à chanter en anglais ! Oh my God mais que se passe-t-il ?! A-t-elle composé une chanson dans la langue de Shakespeare ?! Fausse alerte, il s’agit en fait d’une très belle reprise acoustique de I Feel The Earth Move de madame Carole King. Un joli moment, très brut musicalement (dans le bon sens du terme), et qui prouve le talent de notre jeune artiste. Assurément, mon coup de cœur de cette tournée !

Ieiri_Leo_Mishima_03_OK

Arrivent ensuite lost in the dream puis For you, toujours extraits de l’album 20. C’est une caractéristique inhérente aux concerts des artistes japonais : ils jouent en général l’intégralité ou presque de leur dernier opus sur scène. D’un point de vue du public, c’est une très bonne chose et permet de découvrir son titre préféré en live !

Too many nous permet de retrouver une Leo plus rock après les deux titres précédents. C’est un style de musique dans lequel elle est très à l’aise en concert et il serait intéressant la voir continuer dans cette direction.

Puis c’est au tour de Silly et on se prend encore une fois au jeu en balançant nos bras en rythme lorsque la demoiselle nous le demande. Une très bonne balade qui était un single de 20 et qui est fort bien rendue en live.

Les morceaux suivants sont dans la veine de Too many : c’est rock, ça bouge et on redemande avec Who’s that et Papa & Mama ! Tout le monde saute, tape dans ses mains : y’a pas à dire, y’a de l’ambiance ! J’ai un petit faible pour Papa & Mama sur lequel Leo court de droite à gauche sur scène comme une petite furie ! Quelle énergie après plus d’1h30 de performance !

Ieiri_Leo_Mishima_04_OK

Mais ce n’était que pour préparer le terrain des 2 dernières chansons de la setlist officielle ! En effet, le combo 純情 (Junjou) et サブリナ (Sabrina) clôture extraordinairement le show ! Les deux titres sont d’ailleurs enchaînés sans temps mort, pour notre plus grand plaisir et Leo nous incite à sauter pendant les deux morceaux ! Je peux vous dire que mes jambes et mes oreilles s’en rappellent encore. Cette partie est sans conteste le summum de ce concert pour ma part : je l’ai d’ailleurs surnommée « le combo de la mort » !

Les lumières s’éteignent pour nous faire croire que la soirée est terminée mais nous ne sommes pas dupes et savons bien que ce n’est pas le cas ! Après plusieurs minutes d’applaudissements et de en-co-ru scandés en cœur, Leo et ses musiciens reviennent sur scène pour les trois ultimes titres : Bless You (une chanson très puissante en live !), TWO HEARTS (de la bonne pop comme on l’aime !) et Last Song, qui est le morceau idéal pour terminer ce show tout en douceur.

Avant de se retirer définitivement, Leo nous demande le silence total et, sans micro, nous remercie chaleureusement d’être venus à sa tournée 20 en criant le plus fort possible ! Ça ne représente peut-etre pas grand chose pour vous chers lecteurs mais ce petit rituel de fin me met toujours une petite larme à l’œil… Que d’émotions !

Ieiri_Leo_Mishima_05_OK
Les petits achats

Ayant acheté mon merchandising lors du précédent show (et aussi avant celui-ci !), il est l’heure de se diriger vers la sortie avec des souvenirs plein la tête, en espérant pouvoir participer à la prochaine tournée. Et oui les amis, lorsqu’on est fan, on ne se lasse jamais de voir et revoir nos artistes favoris donner de leur personne pour leur public…

A4
Le merchandising officiel de la tournée

***********************************

Ieiri Leo sur Internet

Site officiel (en japonais)
Blog officiel (en japonais)
Chaîne YouTube officielle
Ieiri Leo sur Zero Yen

***********************************

Remerciements

Un très grand merci au staff de Ieiri Leo pour nous avoir permis d’assister à ce concert qui était joué à guichets fermés. Les photos officielles live présentes dans cet article ont été gracieusement fournies par Victor Entertainment Inc.

A very special thanks to Ieiri Leo‘s staff for letting us attend this show that was sold out. Official live photos provided by Victor Entertainment Inc.

森川様、どうもありがとうございました!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.