Home > Manga & Culture > Manga > Critique manga : Fate/Zero tome 8

Critique manga : Fate/Zero tome 8

La bataille fait rage sur les rives de Fuyuki. Caster devenu incontrôlable menace de s’en prendre à la population, le temps presse pour Saber et les autres Servants ayant pour mission de l’empêcher d’atteindre la ville. Cette fois, c’est le maître de Berserker, Kariya, qui orne la couverture de ce nouveau tome promettant beaucoup d’action.

Fate_zero_tome_08_ototoScénario : Gen Urobuchi / Type – Moon

Dessin : Shinjirô

Genre : Action, Aventure, Fantastique

Catégorie : Seinen

Éditeur : Ototo

Éditeur Japonais : Kadokawa

Date de sortie : 23 avril 2015

Nombre de tomes V.O. : 9 (série en cours)

Saber, Lancer et Rider sont aux prises avec le magicien transformé en créature. L’affrontement n’étant pas à leur avantage, Tokiomi tente désespérément de convaincre Gilgamesh d’intervenir. Mais ce dernier, fier, n’entend pas gaspiller sa force. C’est à ce moment-là que Berserker entre lui aussi dans la bataille et vient le provoquer. Tout est finement calculé puisque Kariya, le maître de ce dernier, vient s’opposer de son côté au maître du roi des héros.

Le volume met en avant plusieurs oppositions simultanées et permet au lecteur de ne pas s’ennuyer un seul instant. On en apprend également bien plus sur la haine animant Kariya vis à vis de Tokiomi mais aussi sur la véritable force de Saber qui doit s’employer à utiliser son Noble Phantasm (arcane ultime) pour en finir avec la menace planant sur la ville.

Comme on pouvait le pressentir dès les premières pages, le rythme est véritablement prenant et nous permet de suivre les combats sans aucune longueur. D’ailleurs, le style graphique de Shinjirô rend la lecture très plaisante et l’intensité de l’action est parfaitement retranscrite. Au final, ce tome se veut très dynamique, malgré les explications stratégiques et les moments de réflexion des différents protagonistes disséminés çà et là dans le volume. Les dessins, sublimes par ailleurs, offrent des cases très détaillées et de toute beauté.

Après que Saber et Kiritsugu ont mis fin à l’horreur perpétrée par le magicien et son maître, ils décident de poursuivre la lutte. C’est sur les prémices d’un futur duel que se conclut ce tome, promettant encore une fois, énormément de rebondissements…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.