Home > Musique > Live report : Haruka to Miyuki – LIVE TOUR 2016 « LIFE »

Live report : Haruka to Miyuki – LIVE TOUR 2016 « LIFE »

Qui dit nouvelle année, dit nouvelle tournée pour le duo tokyoïte ! Voici donc le live report du LIVE TOUR 2016 « LIFE » de Haruka to Miyuki (ハルカトミユキ).

Haruka_to_Miyuki_LIFE_TOUR_2016_01

(An English version of this article is available here)

Le LIVE TOUR 2016 « LIFE » se composait de trois dates : le 06 février au Akasaka BLITZ (Tokyo), le 20 février au Umeda AKASO (Osaka) et le 21 février au APOLLO BASE (Nagoya). D’autres concerts ont été annoncés pour septembre et devraient clôturer cette tournée en beauté.

Trois salles de capacité différente : 1300 pour le BLITZ, 700 pour le Umeda AKASO et je dirais 300-400 personnes (estimation) pour le APOLLO BASE. Autant vous le dire tout de suite, j’ai préféré cette dernière car l’endroit était beaucoup plus intime.

Ce live report concernera donc toutes les dates car la setlist était identique. Toutefois, je tiens à préciser que le dernier show (celui de Nagoya donc) était absolument dingue ! Elles étaient au meilleur de leur forme sur scène et je peux vous assurer que la soirée a été mémorable tout au long des 21 morceaux interprétés (19 plus 2 pour le rappel).

Setlist

1/ 恋は魔法さ (Koi wa Maho sa)
2/ 絶望ごっこ (Zetsubou Gokko)
3/ シアノタイプ (Cyano Type)
4/ マネキン (Mannequin)
5/ バッドエンドの続きを (Bad End no Tsuzuki wo)
6/ new moon
7/ September
8/ 肯定する (Koutei Suru)
9/ 青い夜更け (Aoi Yufuke)
10/ Vanilla
11/ 世界 (Sekai)
12/ ワールドワイドウエブは死んでる (World Wide Web wa Shinderu)
13/ ニュートンの林檎 (Newton no Ringo)
14/ プラスチック・メトロ (Plastic Metro)
15/ 振り出しに戻る (Furidashi ni Modoru)
16/ 嘘ツキ (Usotsuki)
17/ 宇宙を泳ぐ舟 (Sora wo Oyogu Fune)
18/ tonight
19/ 火の鳥 (Hi no Tori)

Encore (rappel)
20/ ドライアイス (Dry Ice)
21/ LIFE

Une setlist résolument tournée vers les nouveaux titres mais qui fait aussi la part belle aux chansons fétiches du groupe.

Cette fois-ci, contrairement au Sekai Tour, on commence tout en douceur avec le dernier single en date Koi wa Maho sa : lumière tamisée et Haruka seule à la guitare acoustique pour une ambiance feutrée. Simple mais efficace.

On enchaîne avec Zetsubou Gokko dans une version inédite : mi acoustique, mi rock, elle permet une transition sans faille vers une partie plus rythmée. L’intro est bien entendu assurée aux synthés par Miyuki et donne une nouvelle vie au titre.

Les trois chansons suivantes (Cyano Type, Mannequin et Bad End no Tsuzuki wo) nous emmènent en territoire rock pur et dur et qu’est-ce que ça fait du bien ! Les guitares crachent, la batterie est omniprésente, Miyuki fait ronronner ses claviers et Haruka est au top vocalement. Mention spéciale pour Bad End qui est tout simplement bluffante ! On en prend plein les oreilles mais on en redemande tellement c’est bon !

Retour à l’acoustique avec new moon, annoncée comme telle par Haruka elle-même. On y retrouve le style de Zetsubou Gokko avec un mix rock/acoustique. Si vous êtes familier avec la chanson, sachez qu’après l’avoir entendue en live, la version studio ne lui rend pas justice. C’est d’ailleurs l’impression générale qui ressort d’un concert de Haruka to Miyuki : les titres sont sublimés sur scène et je dis toujours que c’est de cette façon qu’on reconnaît les vrais artistes. CQFD.

September est un autre moment de volupté et nous permet de nous reposer un peu avant la suite. Sûrement une chanson du dernier E.P. LIFE qui est sous-estimée mais qui montre une puissance inédite en live grâce à la basse omniprésente.

Haruka_to_Miyuki_LIFE_TOUR_2016_04

On accélère un peu le tempo avec Koutei Suru, rondement interprétée en live avec la voix cristalline de notre Haruka. Si l’intro a cappella ne vous donne pas la chair de poule, je pense que je ne peux plus rien faire pour vous…

Retour au son purement rock avec Aoi Yufuke. Il est difficile de décrire les sensations que procure cette chanson en live. C’est un titre d’une force inouïe, qui nous transporte pendant toute sa durée. Vous voyez la version studio ? Sur scène, il vous suffit de multiplier ses qualités par 10 et vous obtiendrez l’ultime interprétation d’Aoi Yufuke. Tout simplement un monument.

Ah cette intro au synthé qui me donne des frissons dans tout le corps. Pas de doute, il s’agit bien là de Vanilla, l’un des premiers morceaux du groupe. À la fois douce et puissante, Vanilla représente ce que sont Haruka to Miyuki dans toute leur splendeur. Un titre phare et emblématique dont je ne me lasserai jamais je pense…

Sekai. Encore une fois, le potentiel de ce titre est décuplé en live : le son des guitares, la voix de Haruka, le « pa pa pa pa la laaa » repris en cœur par les fans. Au vu de le réaction du public après les premières notes, c’est clairement une de leurs chansons préférées. Je ne peux qu’être 100% d’accord avec cela. J’apprécie tout particulièrement l’orientation rock donnée aux morceaux sur scène. Et pourtant, votre serviteur est plutôt attiré par la pop à la base. Comme quoi…

On continue avec World Wide Web wa Shinderu, qui est l’un des singles récents du groupe. Le début est vraiment accrocheur avec une basse qui frappe et la batterie qui vient l’appuyer dans la foulée. C’est de nouveau du grand Haruka to Miyuki. D’ailleurs, Miyuki nous invite à taper dans nos mains régulièrement et nous le faisons sans rechigner. Un bel exemple de communion avec l’artiste.

Newton no Ringo, Newton no Ringo, Newton no Ringo ! Une chanson chère à mon cœur car c’est elle qui m’a fait craquer pour le duo il y a 3 ans de cela maintenant. 3 ans déjà ! Elle fait partie, tout comme Vanilla, des grands classiques du groupe. Je ne vois pas quoi dire sur ce morceau, mon seul conseil : procurez-vous l’édition limitée de LIFE avec le DVD live et regardez-le. Vous me remercierez plus tard !

Plastic Metro est très certainement un titre qui a su me conquérir au fil des concerts. Je l’appréciais moyennement en version studio mais les récentes prestations sur scène m’ont totalement convaincu. C’est un morceau atypique et très original qui détonne. Ce n’est pas un hasard si Haruka et Miyuki sont comme hypnotisées pendant cette chanson : j’appellerai cet état le « zombie mode » ! (clin d’œil aux paroles modifiées pour l’occasion) Petite anecdote : Miyuki était littéralement en folie à Nagoya et a même fait un quasi stage dive (saut dans le public) au milieu du morceau ! Elle a presque terminé dans mes bras (j’étais au premier rang) et je vous avoue que ce n’est pas un mauvais souvenir !!

Avec Furidashi ni Modoru, c’est de nouveau notre petite Miyuki qui est à l’honneur ! Le titre fait la part belle aux synthés, tout particulièrement son intro. Bien que relativement court (2 minutes et 23 secondes), il est éprouvant par son rythme, tant pour Haruka vocalement que pour le public physiquement.

Haruka_to_Miyuki_LIFE_TOUR_2016_03

Je suis devenu accro à Usotsuki en live. Nous avons droit à une version sensiblement plus longue que celle figurant sur le mini album Sekai et c’est tant mieux ! On saute, on chante, on transpire, on s’éclate ! C’est ça Usotsuki en concert ! Encore un incontournable à écouter d’urgence et sans modération !

Sora wo Oyogu Fune, le single du mois de juillet dernier, est un vrai délice sur scène. J’aime beaucoup son intro avec ses quelques notes au clavier qui amènent progressivement le rythme et la batterie. Plus organique et moins électronique, cette version a tout pour plaire.

Nous voilà presqu’à la fin du concert mais elle ne sera pas de tout repos, que nenni ! Avec tonight, c’est l’occasion de se déchaîner une nouvelle fois sur le dancefloor ! Un titre long, hypnotique, fun et qui nous gratifie d’un second stage dive de Miyuki qui atterrit dans les bras du public du côté droit de la scène. Les chanceux ! La salle est en transe et le public ne fait plus qu’un avec notre duo tokyoïte. Mes mots peinent à retranscrire cette ambiance…

Le dernier titre de la setlist officielle (sans le rappel) est Hi no Tori. Honnêtement, la barre avait été placée très haute avec l’enregistrement studio et j’attendais cette version au tournant. En un seul mot : in-cro-yable ! Il se dégage de cette chanson un certain je-ne-sais-quoi qui est tout juste enivrant. Et que dire de l’outro (la fin) avec une Haruka jouant d’une fougue sans faille aux percussions ! Je pense que mon taux d’adrénaline a atteint son pic avec Hi no Tori et il me faut bien les quelques minutes de répit avant le rappel pour m’en remettre. Tout juste extraordinaire.

Haruka_to_Miyuki_LIFE_TOUR_2016_02

Les applaudissements durent plusieurs minutes et revoilà le groupe et ses musiciens sur scène pour le « ancoru » (encore, le rappel en bon français). Nous aurons droit à Dry Ice et LIFE pour terminer la soirée. Dry Ice est toujours impeccable et nous permet d’apprécier les chœurs de Miyuki (qui se font plus rares, à mon grand regret, sur les titres plus récents). LIFE clôt ce dernier concert de bien belle manière et est remplie d’émotion.

Les filles et leurs musiciens nous saluent, nous remercient et disparaissent en coulisses. C’est officiellement fini ! La larme à l’œil, je regarde la salle se vider et les membres du fan club récupérer leurs places pour le prochain concert (le final de fin septembre je pense), remises en main propre par Haruka et Miyuki.

Je dois avouer qu’elles sont maintenant complètement dans leur élément en live et c’est avec une immense joie que je vois leur évolution sur ce point. Miyuki est toujours très enjouée et n’hésite pas à danser et sauter en rythme. Haruka, quant à elle, se déplace plus souvent qu’avant  sur la scène, donnant plus d’énergie à sa prestation. Elles ont tous les atouts d’un grand groupe de rock/folk/pop ! De plus, j’ai remarqué une complicité encore plus présente qu’avant entre nos deux artistes, notamment sur le titre Hi no Tori avec un échange de regards et de sourires qui faisait plaisir à voir !

Le merchandising de cette tournée est vraiment sympa avec des t-shirts, hoodies et mugs à l’effigie du groupe mais fortement influencé par Star Wars ! En effet, nous retrouvons HarukaPO et R2Miyuki ! (enfin, c’est le petit nom que leur ai trouvé !) Je n’ai pas pu résister et j’ai acheté pas mal de choses, au grand dam de mon portefeuille. Mais quand on aime…

Haruka_to_Miyuki_LIFE_TOUR_2016_goods

Comme toujours, j’ai l’énorme chance (et croyez-moi, je ne les remercierai jamais assez pour cela !) de pouvoir leur dire quelques mots en tête à tête et leur dire à très bientôt. Ce moment, je l’attends à chaque fois mais je le redoute aussi car il signe la fin de la tournée ou du concert. Pouvoir partager quelques instants avec des artistes que l’on admire, c’est toujours une grande émotion pour moi et, même en les connaissant, ma gorge est toujours nouée et le petit stress présent au fond de moi me fait perdre mes mots…

Mais il est temps de quitter la salle et de les laisser retourner à leur vie personnelle. Quant à moi, je déambule dans les rues japonaises, la tête encore dans les nuages et le cœur rempli d’un mélange d’amour, de tristesse et d’espoir de les revoir très vite…

***********************************

Haruka to Miyuki sur Internet

Site officiel
Compte Twitter officiel / Haruka / Miyuki
Page Facebook officielle
Haruka to Miyuki sur Zero Yen

***********************************

Remerciements

Un très grand merci à Miyuki, Haruka, leur manager Yoko et tout le staff, sans qui ce live report n’aurait pas été possible. Les photos ont été gracieusement fournies par Sony Music Associated Records (crédit photographe : Kazumichi Kokei).

A huge thank you to Miyuki, Haruka, their manager Yoko and their staff for being so nice to me. Live photos provided by Sony Music Associated Records (photos by Kazumichi Kokei).

みんなさん、どうもありがとうございました!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.